Chicago

28 Fevrier 2011 (suite et fin)

Mes bonnes impressions sur cet hostel se ternissent a cause d’une fouille non consentie de mon sac a dos, par un individu X.
Il cherchait certainement de l’argent parce qu’apres de minutieuses verifications, X ne m’a rien volé.
J’en averti quand meme la reception, en esperant que ce soit la derniere fois.
Bon, ce n’est pas cet hostel en particulier ; c’est le risque dans tous les backpackers. Ma camera, mon camescope, ma monnaie, mon passeport : tout est toujours sur moi.
Ca n’empeche mon attachement sentimental pour ce sac et ce qu’il y contient. On a vecu tellement d’histoire…

Petite balade avant que le soleil ne se couche. J’apercois de beaux buildings. On se les garde sous le coude jusqu’a demain.

1er Mars 2011

Vous avez aimé San Francisco, vous allez adorer Chicago !
Du peu que j’ai vu hier, je peux deja le dire : cette ville vaut le detour.
Il fait 36 degres ce matin. Oui, c’est possible qu’il fasse 36 degres a Chicago le 1er jour du mois de mars, surtout quand les degres sont des Farenheit ; ce qui correspond a environ 2 degres Celsius…
Mais la journee est ensoleillée. Pas un nuage a l’horizon. Enfin, a l’horizon… du moins au-dessus des grattes-ciels, car la ville en compte un certain nombre. C’est d’ailleurs ici, a Chicago, qu’a reellement debuté la folie des grattes-ciels americains.

Je pars ce matin en direction de Union Station :

Le Great Hall de la classique Union Station
Ami cinephile, ca ne vous dit rien ? Regardez de plus pres...

 

C'est ici que fut tournée la scene de l'arrestation du comptable d'Al Capone dans le film "Les Incorruptibles" de Brian de Palma. Une scene qui fait elle-meme reference a la sequence des grands escaliers dans "Le Cuirassé Potemkine"

 

Je pars ensuite au Skydeck. la Willis Tower, anciennement appellee « Sears Tower ».

Le Skydeck, qui reste encore le plus haut gratte-ciel des Etats-Unis

Je me trouve maintenant dans le quartier des finances. Les edifices sont vraiment imposants :

En face, le Chicago Board of Trade

Lorsqu’il fait beau, les villes sont vraiment sympas a visiter l’hiver, et surtout le matin. Il y a moins de circulation, moins de touristes et les photos donnent de meilleures couleurs.

The Rookery, toujours dans le quartier des finances

Je fais un leger detour dans mon parcours pour prouver ce que j’ai ecris il y a quelques jours :

Chicago est le point de depart de l'historique Route 66

Et Capone dans tout ca ? et les annees sombres ? la prohibition ? les gangsters ?
Chicago ne nie pas son passé et cette mauvaise image qui lui colle a la peau. Mais il faut bien le dire, c’est de l’histoire ancienne. Il est bien possible de prendre une photo de la demeure de Capone, de prendre un verre dans son bar-jazz favori, de se rendre sur l’endroit ou furent arretés quelques gangsters connus ; mais franchement, ce n’est plus du tout cette image mafieuse que donne la ville aujourd’hui.

Chicago, depuis longtemps, a pris les devants lorsqu’elle a decidé d’etre un haut-lieu d’architecture et de culture.
Elle a osé, et le Millenium Park ou je me trouve maintenant en est la preuve :

Le Cloud Gate que les citadins surnomment "The Bean" (le haricot)ou se refletent les grattes-ciels. Elle se trouve en plein coeur de la ville

Pour cloturer ma visite de la journee, je prends la Michigan Avenue, en direction de 2 superbes tours :

Le Wrigley Building et la Tribune Tower (du journal "Chicago Tribune") d'aspect gothique

2 Mars 2011

J’ai toujours mon infection au pied. Ca a beaucoup degonflé depuis Alice Springs mais ca dure depuis 1 mois, et meme si je ne sens plus rien, ce n’est pas normal que ca persiste aussi longtemps. Je me rends a la clinique, a quelques pas de l’hostel, histoire d’etre sur.
Quelques cachets a prendre pendant 10 jours et des bains de pieds, 2 a 3 fois par jour !!! Je veux bien, mais j’ai rarement vu des baignoires dans les hostels…

Je pars en direction du Lac Michigan :

Quelques beaux buildings pris depuis la Chicago River
Et la Chicago River
Qui donne elle-meme sur le lac Michigan

Un petit coucou de loin, mais alors vraiment de loin a nos amis canadiens ; qui me repondent en m’envoyant leur vent froid : il fait 29 degres Farenheit (environ – 2 degres Celsius). Je me refugie dans un bar pour un café avant d’aller a la bibliotheque vous ecrire mes fraiches journees a Chicago.

Des bises a tous. On se retrouve au sommet !

5 réflexions au sujet de « Chicago »

  1. Bonjour tonton,
    Quand tu vas partir ? Tonton aussi est-ce-que t’as vu beaucoup de grattes-ciel ?
    Est-ce-que tu vas voir l’Empire State Building ? moi j’aimerais bien le voir.
    Gros bisous
    Malo

  2. merci pour ces merveilleux récits
    hâte de lire le livre;-) que tu feras à ton retour
    NY j’ai bcp aimé, j’y retournerai, c’est encore une autre dimension de l’amérique et de sa façon de vivre
    courage, on pense fort à toi
    bisous
    josiane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *