Terre Rouge (1ere partie)

5 Janvier 2011

Je me leve a 3h ce matin. Dur…
Je prends le taxi jusqu’a l’autre bout de la ville en direction de l’agence « Adventure Tours ».
Je rencontre le personnel et tres vite je suis mis dans le bain. Pour l’instant, ce sont des « Training Days » (jours d’entrainement) juste pour voir si t’as pas 2 mains gauche (ca fonctionne cette expression lorsqu’on est gaucher ?)…
Je serais en binome avec une allemande de mon age. Pour elle aussi, premier jour.
On prepare le mini-bus et tout ce qu’il faut pour 4 jours d’autonomie dans l’outback. On fait la tournee des hotels pour recuperer les 12 touristes.
Et c’est parti pour 4 jours.
La 1ere destination est assez particuliere. J’en avais entendu parler mais il faut quand meme le voir pour le croire :

Outback Camel Farm

Et oui, les australiens ont importes le chameau sur leur terre depuis plusieurs decennies. 38 degres aujourd’hui, tu m’etonnes que les chameaux se sentent bien…
Et l’arret suivant, il n’est pas pour nous : on aprecois de loin Ayers Rock avant d’arriver a Yulara, un complexe de tentes assez confortables, a quelques kilometres du site.
On nous depose pour preparer le repas de midi dans une grande tente faisant office de cuisine-salle a manger.
Et effectivement, il n’y a pas besoin d’etre un Grand Chef pour preparer ce genre de plat : salade composee, poulet au barbecue…a gaz !

Yulara

En fin d’apres-midi, ils partent en direction d’Ayers Rock, pour admirer le coucher de soleil sur Ayers Rock. Snif…

On a tout le temps pour nettoyer, faire la vaisselle et preparer pour le soir : salade, boeuf, kangourou et chameau !
Du coup, ca y est, j’ai enfin goute le kangourou. Un gout bizarre…
Par contre, le chameau est excellent.
Il a fait une chaleur etouffante sous cette tente. Et durant l’apres-midi ou les touristes sont en excursion, on a plusieurs heures ou rien ne se passe.

Ils reviennent comblé d’Ayers Rock.
1er jour pas aussi difficile que je l’imaginais. Et pour le moment, aucune indigestion a declarer.

6 Janvier 2011

Toujours a Yulara. On se leve a 3h15. Re-dur…
Ca me rappelle le temps ou j’etais animateur de colo : levé avant les enfants, couché apres eux. On fait les lits, on balaye.
Et pour les touristes, lever de soleil a Ayers Rock.
Nous sommes finalement « assigné a residence » a Yulara pour accueillir un autre groupe de la meme agence. Pour eux, c’est leur 1er jour de tour.
Donc on refait la meme chose que la veille et le temps commence a etre long a Yulara.
D’un autre cote, ca fera un jour de salaire supplementaire. Je suis ici pour bosser de toute facon, et ce boulot et pas mal puisqu’il m’economise des nuits au backpacker et des allers-retours au supermarche.

Mais quelle frustration de savoir que je ne suis qu’a quelques kilometres d’Ayers Rock, sans pouvoir m’y rendre.

Il fait entre 35 et 37 degres encore aujourd’hui. Je me souviens avoir demandé a un australien rencontré dans un train en Inde :
– « Il fait chaud dans le Red Centre en Janvier ?  »
Il m’avait repondu « Fuck Yeah ! ». Ce qu’on peut traduire par… euh… pour rester poli… « Oh bah oui ca chauffe drolement ! »

Et puis finalement, MIRACLE ! Apres le repas du soir terminé, nous partons avec les touristes, quelques dizaines de minutes avant le coucher de soleil.

Il pleut, mais ca rend le site encore plus magique :

Ayers Rock

C’est superbe. L’eau degringole du rocher par de multiples cascades.

 

uluru

Uluru
Uluru, c’est le nom aborigene d’Ayers Rock. D’ailleurs, depuis une recente politique de double denomination, on devrait dire « Uluru-Ayers Rock ». Bref, c’etait un lieu de culte pour les Aborigenes depuis deja plusieurs millenaires. C’est un rocher qui s’eleve a plus de 300m d’altitude. Il est tellement sacré, que les Aborigenes eux-memes ne l’escaladent pas, a l’inverse de milliers de touristes chaque annee. Les lois ancestrales des Aborigenes sont d’ailleurs si severes, qu’en cas de profanations ou d’accidents, ils en arrivent a se punir eux-memes (automutilations, scarifications…). Il est donc conseille de ne pas l’escalader afin de respecter leur culture.
L’agence pour laquelle je travaille propose d’en faire simplement le tour. Et c’est tant mieux.

A quelques kilometres en retrait, on sort les tables, le champagne et quelques accompagnements.

Et qui c’est qui se fait payer pour admirer le symbole de l’Australie ?

C’est bibi !

Nous retournons e a Yulara pour une derniere nuit.

7 Janvier 2011

Reveil a 3h30. Re-re dur…
Apres un dejeuner oeufs et bacon au barbecue (et oui, c’est un pays anglo-saxon), un lever de soleil pour les touristes a Ayers Rock (une vaisselle pour moi dans la cuisine), nous quittons enfin Yulara pour King’s Canyon.
Aurais-je l’opportunite de voir ce site egalement ?

King’s Canyon – Seulement de loin…

Tant pis. Logiquement, j’ai la possibilite de voir la meme chose qu’eux uniquement lorsqu’on fait des arrets pour rejoindre le prochain campement, ou soit le soir, apres le repas. C’est deja pas mal…

Les distances sont longues entre les sites et c’est deja la fin de la journee.
Le campement ou nous arrivons est approximativement le meme qu’a Yulara : meme style de tente, meme « refectoire » et situé a quelques kilometre du site principal pour la visite du lendemain.

En terre rouge… Le campement est jute derriere

Grosse averse pendant plus d’une heure. Le groupe patiente pendant une heure autour de plusieurs verres de vin avant de rejoindre les tentes.
La regle est stricte pour les employes : Alcool interdit.
Et quand un suisse te dis : « Il est vraiment bon votre vin rouge, frais et vraiment fruitté en plus de ca. Vous l’avez goutté ? »… je me dis que ces « Training Days » sont de reelles mises a l’epreuve…

8 Janvier 2011

Apres le petit dej’, les touristes partent en direction de King’s Canyon.
Nous, on balaye, on nettoie, on patiente, puis vient le « rush » de midi avant de tout remballer. Apres plusieurs arrets, nous arrivons le soir au Glen Helen Gorge.

Glen Helen Gorge

7 touristes au depart, 5 au 3eme jour, il ne reste plus que 2 touristes ce soir. Non, ce n’est pas a cause de nos repas ! Simplement, 2 personnes seulement ont choisi le tour de 4 jours.

Glen Helen Gorge. Et ca se couvre…

Ca se couvre tellement qu’une enorme averse eclate sur le secteur durant la nuit, pendant plusieurs heures.

9 Janvier 2011

Il etait prevu pour ce dernier jour de partir en direction de Palm Valley. Mais la pluie en a decide tout autrement. Le site est fermé. Nous sommes contraints de rentrer a Alice Springs.

Avec quelques detours pour le retour. Plusieurs routes sont inondees…

Ca n’a pas l’air, mais nous avons parcouru quelques 1500 kilometres en 4 jours.

Mes « Training Days » ont l’air d’avoir ete approuve puisque je repars pour la meme excursion mardi. C’etait finalement bien sympas et les touristes etaient ravis.

Des bises a tous. On se retrouve au sommet !

7 réflexions au sujet de « Terre Rouge (1ere partie) »

  1. cc mon cousin.

    J’ai pas eu l’occasion de te le dire avant mais je te souhaite une bonne année 2011! Mes meilleurs voeux et surtout une bonne santé, à toi l’aventurier de la famille!

    L’australie me fait rêver et tu les réalises pour moi! Ce que tu fais est magique, je t’envi au plus haut point!

    En tout cas merci pour tout ce que tu partages avec nous et pour tout ce que tu nous fait vivre depuis le début via tes récits.

    Pleins de bisous,

    et [PLAGIA ON] On se retrouve au sommet ! [PLAGIA OFF]

  2. salut mon pti alex! alors, ça cuisine ça cuisine? c’est bien cool tout ça, dans le genre t’as trouvé un taf en rapport avec ton voyage ( tu vois t’aurais pu trouver un truc genre équipier macdo ou je sais pas quoi…), prend garde cependant aux vastes inondations du nord-est de l’australie, je sais pas si t’es au courant mais l’équivalent de la france+allemagne est sous les eaux en ce mmt, ils ne parlent que de ça aux infos et des otages français tués au niger ( ne va pas au niger..hé!)donc ben sinon par ici les news c’est un nouveau morceau pour agrougroum, toujours au rsa, le chat grandi et ça pousse dans mon placard….
    allez je te laisse, profite bien !
    Inch Hallah !

    1. Ouai mon grand, j’ai appris pour le Queensland. Dans le Northern Territory a part a Darwin, c’est plutot epargne. Plus ou moins…
      Tout baigne
      Gros bibi
      PS : J’avais pas l’intention d’aller au Niger

  3. Tu es à nouveau tonton * Louise est née lundi 10 janvier 2011, mesure 51cm et pèse 3.260kg. Elle est toute jolie et attend le retour de son oncle des iles. gros bisou. Julien .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *